Image default
Rénovation

Comment réaliser des économies d’énergie dans votre habitat ?

Plusieurs installations dans votre logement fonctionnent grâce à l’énergie électrique. Chaque mois, vous devez payer des factures d’électricité en plus d’autres charges domestiques. Pour améliorer la qualité de l’énergie que vous consommez et diminuer considérablement les dépenses exorbitantes, vous pouvez recourir aux travaux de rénovation énergétique. C’est un processus qui se déroule en quelques étapes et durant lequel vous bénéficiez des primes de l’État si vous remplissez les conditions requises.

L’isolation de votre maison

Avant de commencer les travaux de rénovation énergétique dans votre maison, vous devez faire auditer tout votre système énergétique. Cela vous permet de savoir comment se réalisent les transferts d’énergie dans votre logement. Vous pourrez connaitre les ponts thermiques et prendre la bonne décision relativement à la priorité d’engager des travaux de rénovation ou non. Une fois que vous avez fini l’audit énergétique, vous pourrez tout d’abord commencer les travaux d’isolation dans la maison. Vous pouvez visiter ce blog pour connaitre les différents avantages de ces travaux chez vous.

Les travaux d’isolation

Si vous ne le savez pas, le chauffage représente 65 à 75 % de la consommation d’énergie dans l’habitat. Vous payez en moyenne 1200 euros de frais de chauffage par an, soit 55 % de la facture d’énergie. Pour réguler tout cela, vous gagnerez à isoler votre bâtiment afin de bénéficier non seulement d’un confort durant toutes les saisons, mais aussi d’économiser. Vous pouvez engager une isolation de vos murs, de vos toits, du plafond de la cave, du plancher du grenier, des conduites d’eau chaude, de la porte, des fenêtres, etc. Les travaux d’isolation vous permettent d’éviter les déperditions de chaleur, de limiter les gaspillages en termes de chauffage et de réaliser des économies d’énergies à plusieurs niveaux. Vous économisez :

  • 10 €/m²/an pour isoler le plancher d’un grenier non aménagé ;
  • 5 €/m²/an pour isoler le plafond de la cave ;
  • 8 €/m/an pour les conduites d’eau chaude dans les pièces non chauffées ;
  • 10 à 45 €/an pour étanchéifier une porte qui donne vers l’extérieur ;
  • 10 à 30 €/an par fenêtre, etc.

Optimiser le chauffage

Après l’isolation thermique de vos sols, murs, combles, etc., vous devez améliorer la qualité de chauffage que vous utilisez. Pour le chauffage central, vous pouvez opter pour un système de basse température c’est-à-dire une chaudière à condensation, une pompe à chaleur ou chauffage solaire. Les pompes à chaleur (PAC) se présentent comme des équipements performants et écologiques qui utilisent des calories présentes dans l’air, dans le sol et dans l’eau afin de créer de la chaleur. Vos radiateurs pourront bénéficier de cette chaleur et cela vous permet de réaliser des économies. Le changement climatique nécessite la prise de solutions douces et protectrices de l’environnement. Une pompe à chaleur constitue une parfaite alternative à une chaudière classique dans votre circuit de chauffage. Le remplacement d’une chaudière peut vous aider à gagner jusqu’à 25 % d’énergie. Vous devez miser sur un chauffage optimal, peu énergivore, écologique et performant. Nous vous recommandons l’utilisation du thermostat pour contrôler et réguler votre chauffage.

La ventilation

Une rénovation énergétique prend en compte également l’optimisation de la ventilation dans votre habitat. Vous pourrez remplacer votre ancienne ventilation dans un espace intérieur afin de changer la qualité de l’air que vous respirez. La ventilation VMC vous permet d’éviter l’air vicié de l’extérieur, mais de bénéficier d’un air de qualité. Cela vous aide plus tard à économiser les frais de climatisation qui pèsent aussi dans le paiement des factures surtout en période de chaleur. L’aération reste un besoin nécessaire pour évacuer l’excès de gaz carbonique émis par la respiration humaine et animale. Pour réaliser tous ces travaux, un professionnel en la matière saura vous guider et vous aider à effectuer les démarches en vue d’obtenir des aides de l’État.

Les primes de rénovation

L’État a mis en place un système d’amortissement des coûts de travaux de rénovation dans votre habitat. Les primes et aides de l’État visent à encourager un grand nombre à réaliser une rénovation énergétique afin d’assurer une transition énergétique efficace et de réduire la consommation au niveau national. Avant d’engager vos travaux de rénovation, vous gagnerez à demander un devis et prévoir le financement des activités. Pour vous aider à financer sans grandes difficultés votre projet, les aides de l’État bénéficient à toutes les personnes qui répondent aux conditions. Les collectivités locales, les fournisseurs d’énergie vous versent ces aides pour les travaux les plus efficaces. Entre autres, la prime énergie (CEE) est octroyée sur la base du type de travaux que vous engagez et de votre situation. Le montant varie d’un profil à un autre et selon les travaux. MaPrieRénov’ se cumule à la prime énergie. Son montant varie également selon la catégorie de vos revenus et des travaux que vous entreprenez. D’autres aides sont versées également telles que l’Eco-PTZ, le taux de TVA qui est réduit à 5,5 %, les aides Habiter Mieux, etc.

Autres articles

Le liège projeté : Comment réussir la pose de ce type de revêtement pour le sol de votre bateau ?

Emmanuel

Rénover l’intérieur de sa maison pour un look plus attrayant

Tamby

Quelles sont les rénovations nécessaires avant la vente d’un logement ?

administrateur

Les murs : des surfaces à décorer pour donner du relief dans son habitation

Odile

Conseils pratiques pour créer un jardin naturel

Odile

Pourquoi entreprendre la rénovation de votre appartement à Paris ?

administrateur