Image default
Immobilier

Comment traiter avec les agents immobiliers en France

Comment traiter avec les agents immobiliers en France
Notez cet article

Seulement 50% des ventes de biens immobiliers en France sont traitées par un agent immobilier. Cependant, en ce qui concerne les acheteurs étrangers, la majorité des ventes se font par l’intermédiaire d’un agent ou d’un notaire. Les explications de Jean Francois Charpenet, spécialiste en immobilier.

Il est très courant pour les étrangers dans de nombreux pays, en particulier au Royaume-Uni, de faire appel à des agents dans leur pays qui travaillent avec des agents français. De même, un certain nombre d’agents français font de la publicité dans d’autres pays, et beaucoup d’entre eux ont un personnel anglophone.

Si vous souhaitez trouver un agent immobilier dans une ville ou une région particulière, consultez la rubrique Agences Immobilières dans la section correspondante des pages jaunes françaises qui sont disponibles dans les principales bibliothèques de nombreux pays.

Jean Francois Charpenet rappelle que les agents immobiliers français n’envoient généralement pas les détails des propriétés par courrier ou par fax, mais s’attendent à ce que vous soyez là personnellement pour visiter les maisons immédiatement.

Références

Les agents immobiliers français sont réglementés par la loi et doivent être professionnellement qualifiés, autorisés et avoir une assurance responsabilité civile. Pour travailler seul en France, un agent doit avoir une carte professionnelle, qui n’est délivrée qu’aux personnes ayant certaines qualifications professionnelles ou une expérience considérable. La carte doit être renouvelée chaque année et son numéro et son lieu d’émission doivent être indiqués sur le papier à en-tête.

Les agents immobiliers doivent également fournir une garantie financière d’au moins 75 000 £, sans quoi ils ne sont pas autorisés à gérer l’argent de leurs clients. Si un agent fournit une garantie supérieure à ce montant, le nom et l’adresse du garant (c’est-à-dire la banque) doivent également figurer sur l’en-tête. Si l’agent fournit une garantie moindre, le dépôt doit être versé au notaire ou à un autre professionnel juridique impliqué dans la vente.

Agents étrangers

Très peu d’agents étrangers en France disposent de la carte professionnelle exclusive. Jusqu’à récemment, les étrangers étaient autorisés à agir en tant que « représentants commerciaux » (agents commerciaux) indépendants des agents agréés, sans exiger de qualification. Cependant, cette pratique a été éradiquée et vous devez faire attention à conclure une sorte d’accord avec un agent commercial et surtout ne pas payer d’argent à un  » agent immobilier  » ou à un  » agent de recherche  » qui n’est pas enregistré précise Jean Francois Charpenet.

En fait, vous ne devriez pas commencer à regarder des propriétés avec quelqu’un qui ne peut pas produire une carte professionnelle, ou qui n’est pas employé par quelqu’un qui en a une ; si vous avez un accident en visitant une propriété, vous ne pouvez pas prétendre au moins que l’agent est légal et enregistré.

Frais

Le gouvernement n’a aucun contrôle sur les honoraires des agents, bien qu’ils soient obligés de publier une liste des tarifs (barème) dans leurs bureaux. Les frais sont généralement facturés sur une échelle de 5 à 10 p. 100 : plus la propriété est bon marché, plus le pourcentage est élevé. Par exemple, 10 p. 100 pour une propriété de 20 000 $ est réduit à 5 p. 100 pour les propriétés de 150 000 $ ou plus. Lors de l’achat d’une propriété coûteuse, les honoraires de l’agent peuvent être négociés. Jean Francois Charpenet explique que les honoraires d’un agent peuvent être payés par le vendeur, l’acheteur ou peuvent être partagés entre les deux, bien qu’il soit normal que le vendeur paie (c’est-à-dire que les honoraires sont  » inclus  » dans le coût de la propriété). Un vendeur net exclut les honoraires de l’agent de vente ; commission comprise indique que le coût comprend la commission de l’agent. Assurez-vous lors de la discussion du prix qu’il s’agit bien d’une commission et non d’un vendeur net.

Rappel de Jean Francois Charpenet

Environ 15 % des biens vendus en France sont négociés par l’intermédiaire de notaires (un officier français dont les fonctions ne sont pas les mêmes que celles d’un notaire public), qui ont également le monopole du transfert de toutes les ventes de biens immobiliers en France.

Related Articles

Qu’est-ce qu’un bornage judiciaire ?

Odile

3 conseils pour se lancer dans l’immobilier

Tamby

Qu’est-ce que la copropriété ?

Tamby