Image default
Equipements

Les différents types de bottes de sécurité

Lorsque l’on exerce un métier à risque, il est indispensable de recourir à des équipements de protection, des chaussures de sécurité notamment. Ces dernières sont fabriquées avec des matériaux de très bonne qualité et suivant une norme de protection spécifique qui permet de mettre les pieds à l’abri de nombreux facteurs d’agression. On peut citer entre autres les hydrocarbures, le courant électrique, les températures extrêmes, le béton…Mais en fonction de leurs usages et de leurs tailles, on en distingue plusieurs types : les bottes de sécurité, les bottines de sécurité, les baskets de sécurité… Aussi, plusieurs marques sont-elles spécialisées dans leur conception. Vous êtes à la recherche d’une botte de sécurité pour vous mettre à l’abri du danger sur votre lieu de travail, mais ne savez pas pour quel modèle opter au milieu de tous ces exemplaires qui existent sur le marché ! Découvrez ici une présentation des différents types de bottes de sécurité ; elle vous aiguillera certainement dans votre choix.

Les bottes de sécurité en caoutchouc

Les bottes de sécurité en caoutchouc sont conçues grâce à des matières premières aussi bien naturelles que synthétiques, d’excellente qualité, à l’origine du caoutchouc qui constitue la pièce maîtresse de leur ossature. Mais il n’y a pas que du caoutchouc qui serve à leur conception. On note aussi la présence de l’acier duquel est fabriqué l’embout de la plupart d’entre elles. Généralement doublées de polyester, elles possèdent également des semelles anti perforantes et antistatiques faites soit de caoutchouc comme l’ensemble de la chaussure, ou de PVC et rarement de métal. Assez légères comparativement aux autres types de bottes, elles sont normées S4 et S5.

Ces normes de sécurité suggèrent qu’elles conviennent parfaitement pour les milieux humides, résistent à l’action des hydrocarbures et absorbent très efficacement des chocs ; même ceux d’une énergie de plus de 200 Joules. Mais s’il y a un aspect de ces bottes qui fascine le mieux, c’est bien la résistance qu’elles opposent à l’action du feu. Le fait qu’elles soient largement employées par les professionnels qui sont régulièrement au contact avec les flammes comme les sapeurs-pompiers en est la preuve. Qu’ils proviennent des forêts, qu’ils soient ceux classiques des bâtiments et industries, ou qu’ils soient consécutifs à une explosion, les feux sont des facteurs thermiques à très haut risque pour la peau et toutes les parties du corps humain, les pieds notamment. Même si les bottes en cuir sont admises pour certaines catégories de feux (ceux des forêts et d’industries), les bottes en caoutchouc sont toutefois celles qui sont idéalement conseillées.

Quand bien même la situation est extrême comme dans les cas d’explosions, ces dernières offrent une sécurité maximale aux pieds. Celles qui disposent d’un embout de protection et d’une semelle non métalliques sont toutefois les plus conseillées. Ainsi, les bottes de sécurité en caoutchouc sont des chaussures de sécurité indiquées pour se protéger des produits chimiques, du feu et de l’humidité.

Les chaussures de sécurité fourrées

Les chaussures de sécurité fourrées ne font pas l’unanimité d’un point de vue esthétique. Pourtant, leurs “homologues” de sortie sont largement prisées, surtout quand il fait très froid. Mais des goûts et des couleurs, il ne faut pas discuter ; l’aspect “élégance” ne comptera donc pas ici pour expliquer pourquoi faut-il ou non opter pour une chaussure fourrée dans le cadre du travail. Ce qui compte, c’est leur praticité et l’efficacité avec laquelle elles contribuent à protéger les pieds. Et sur ces points, ce type de chaussures de sécurité fait partie du peloton de tête. Mais les avantages qu’elles offrent ne se limitent pas seulement à ces deux facteurs. Ils s’étendent bien au-delà 

En effet, l’empeigne des bottes de protection fourrées est la plupart du temps fabriquée avec du cuir ou de la peau de mouton retournée ; rarement et pour les modèles peu luxueux avec de la matière synthétique. Ceci leur confère une très grande résistance et une imperméabilité à l’eau. Les conséquences sont qu’elles sont alors durables et procurent un plein confort aux pieds. Elles isolent adéquatement les pieds d’un point de vue thermique et sont du coup, très conseillées pour les professionnels qui travaillent dans des conditions de températures basses comme dans les chambres froides, dans certains laboratoires, dans l’industrie pharmaceutique… Aussi, peuvent-elles être utilisées par n’importe quel autre professionnel en période d’hiver ou d’autonome. Elles sont assez solides et résistantes pour que ces derniers profitent pleinement d’elles.

Elles possèdent en effet un embout de protection qui permet de supporter des écrasements en absorbant d’importantes ondes de choc, et des semelles antidérapantes, antistatiques et anti-perforantes qui assurent la stabilité de l’utilisateur quel que soit la nature du terrain qu’il aborde. De même, protègent-elles contre l’action des hydrocarbures et autres produits chimiques. Ainsi, les chaussures de sécurité fourrées constituent un type de chaussures de protection fabriquées selon les normes requises et beaucoup plus indiquées pour des niveaux de température bas. Pour trouver les meilleures offres de bottes de sécurité fourrées, vous pouvez consulter des comparatifs de produits comme celui-ci.

Les bottes de sécurité imperméables

Comme le laisse supposer leur nom, les bottes de sécurité imperméables ne peuvent pas être traversées par l’eau. Elles sont normées S3, S4, S5, WR, WRU, et sont équipées d’une membrane qui résiste longuement à l’immersion. Fabriquées logiquement avec une matière imperméable, leurs coutures sont de même adéquatement renforcées. Avant d’être mises sur le marché, elles subissent une série de tests qui permettent de confirmer leur nature. C’est ainsi que ne sont disponibles sur le marché, que des chaussures aux caractéristiques avérées. Des chaussures contrefaites ne manquent toutefois pas. C’est pourquoi il vous est conseillé de ne vous fier qu’aux marques reconnues.

Pour être normée WR, une chaussure de sécurité doit remplir deux principales conditions. Il s’agit tout d’abord d’empêcher l’entrée de l’eau pendant au moins 15 secondes lorsqu’elle est immergée dans un bassin contenant de l’eau jusqu’à un niveau de 7cm. Ensuite, ne doivent pouvoir passer sa barrière que 3 centimètres cubes d’eau ou moins lorsque l’on effectue 100 pas dans le même type de bassin. Une norme additionnelle est la norme WRU ; cette dernière étant attribuée à une chaussure qui ne laisse pas pénétrer l’eau après une minute dans le type de bassin ci-dessus présenté. Par ailleurs, certains modèles de chaussures imperméables sont fabriqués avec la technologie sympatex. Cette dernière permet la fabrication d’une membrane totalement imperméable à l’eau qui procure un bon confort aux pieds. Elle assez fine, très souple, respirante et surtout protectrice.

Les chaussures de protection imperméables sont beaucoup plus conseillées pour les travaux d’extérieur, surtout ceux qui s’exercent dans des milieux où le niveau d’humidité est assez élevé. Elles sont légères, confortables et sécurisent efficacement les pieds.

Les bottes de chantier

Les chaussures de sécurité sont fabriquées pour protéger les travailleurs. Mais compte tenu du fait qu’ils ne sont pas tous exposés aux mêmes risques, les types de chaussures de protection adaptés pour chacun peuvent être différents. C’est ainsi que sur les chantiers, qu’ils soient d’intérieur ou d’extérieur, sont conseillées des bottes de protection bien spécifiques.

Pour les professionnels qui travaillent sur des chantiers d’intérieur tels que les électriciens, plombiers, menuisiers…il est conseillé des bottes de sécurité de norme S1P et S3. Les chaussures normées S1P sont équipées d’embouts de protection qui protègent les pieds contre des charges qui peuvent avoir une énergie jusqu’à 200 joules, et de semelles antidérapantes, antistatiques et absorbant les chocs. Elles sont surtout utilisées lorsque l’environnement de travail n’est pas trop salissant. Dans le cas contraire, les chaussures normées S3 sont les plus employées. Ces dernières sont en effet fabriquées avec une matière bien lisse et imperméable à l’eau. De ce fait elles se salissent peu et s’entretiennent facilement. Elles offrent de même un niveau de protection équivalent aux chaussures de norme S1P.

Quant aux professionnels qui travaillent sur des chantiers extérieurs tels que les maçons et autres professionnels du BTP, ils sont très exposés aux risques d’écrasement. Une chaussure de sécurité montante équipée d’un embout de protection, d’une empeigne fabriquée avec une matière hydrofuge et de semelles qui absorbent efficacement les chocs est donc indiquée. Celle de norme S3 de trouve être celle qui présente ce profil.

En général, une botte de sécurité de chantier est polyvalente, confortable et offre une bonne protection aux pieds

Les bottes de protection pour l’agroalimentaire

Les bottes de protection pour l’agroalimentaire présentent plusieurs caractéristiques en commun. Il s’agit tout d’abord de leur norme. En effet, elles sont toutes équipées de semelles respectant la norme SRC, ce qui fait qu’elles sont antidérapantes et protègent contre un glissement sur un sol mouillé d’eau. Ensuite, elles possèdent une finition très lisse qui facilite leur nettoyage et leur désinfection. Aussi, possèdent-elles des semelles fabriquées en caoutchouc, en latex ou en métal et des embouts de protection en métal. Mais ce qui fait surtout leur particularité, c’est leur capacité à offrir une protection aux pieds à des températures basses. Certains modèles arrivent même à résister à des températures avoisinant -50°. Ceci est en effet dû au fait qu’elles soient fabriquées avec de la matière plastique adéquatement travaillée.

Les travailleurs qui fréquentent donc régulièrement les chambres froides négatives peuvent (doivent en fait) se procurer des chaussures de sécurité de ce type pour bien protéger leurs pieds.

Ainsi, il existe plusieurs types de bottes de sécurité. Chacun d’eux présentent des caractéristiques spécifiques qui l’indiquent pour une catégorie de professionnels donnée.

Autres articles

Le store californien : adopter une ambiance loft pour votre intérieur

administrateur

Les options offertes par la baie vitrée sur mesure

Tamby

Le serrurier : l’artisan qui parle aux portes

Tamby

Quel est le prix pour construire un escalier moderne ?

Tamby

Qu’est-ce qu’un système de gestion électronique des documents ?

Emmanuel

Les EPI indispensables pour les travaux en batiments

Tamby