Image default
Immobilier

Guide sur l’achat d’un immobilier ancien

Guide sur l’achat d’un immobilier ancien
Notez cet article

Pour une acquisition immobilière, vous avez le choix entre acheter un bien immobilier ancien et en acheter un neuf. En outre, l’ancien présente divers avantages. En effet, un immobilier est considéré comme ancien lorsque sa construction a dépassé le délai de 5 ans. Pour avoir plus de connaissances sur ce qu’est un bien immobilier ancien, voici un guide représentant ses attributions et ses inconvénients qui vous permettront de faire le bon choix.

 

Quels sont les avantages d’acquérir un immobilier ancien ?

Par rapport à un nouveau bien immobilier, acheter un ancien offre plusieurs avantages. En effet, pour trouver un vieux logement, vous avez l’embarras du choix. De même, le prix d’achat d’un ancien est de 20 à 30% moins cher qu’un neuf. En ce qui concerne l’esthétique et tout ce qui va avec, l’ancien offre plus de possibilités si vous aimez le côté vintage. Ainsi, vous n’avez pas à vous prendre la tête en ce qui concerne le plan et tout, étant donné que le bien existe déjà. Pour ce qui est des travaux de rénovation, les coûts seront déduits par les revenus fonciers. Pour en savoir davantage , visitez le site http://chasseur-immobilier.info. Votre acquisition sera disponible très rapidement par rapport à un immobilier neuf qui demande au minimum 2 ans. Entre autres, vous ferez des économies sur le coût des transports, de même que sur votre temps, vu que votre bien est proche des commodités. En plus, vous aurez la possibilité de déduire du prix de vente les installations qui sont déjà présentes dans le logement, tel la cuisine si elle est équipée, les dressings et placards, ainsi que l’aménagement de la salle de bains. Vous pouvez également amoindrir la valeur des droits de mutation que vous devez payer. À part tout cela, vous pouvez vous procurer un immobilier ancien dans n’importe quel quartier et les centres-villes.

 

Quelles sont les contraintes que présente un immobilier ancien ?

Par rapport à une habitation neuve, acquérir une habitation ancienne engendre d’importants frais. En effet, vous avez à payer un frais d’acquisition de 7 à 8% à part le prix d’achat. Alors que pour un bien neuf, vous ne payez que 2 à 3% à partir des droits d’enregistrement et des frais de notaire. De même, pour les frais de fonctionnement, vos dépenses sur l’entretien du bâtiment seront élevées. Votre consommation d’énergie est non les moindres parce qu’une habitation ancienne consomme plus de deux fois de chauffage qu’une neuve. Si vous voulez une personnalisation ou un travail de rénovation, vous avez besoin de faire divers travaux comme le réaménagement de la disposition des pièces. Vous devez également changer les fenêtres et les systèmes de chauffage pour améliorer la performance énergétique. De même, vous devez refaire toute la décoration du logement pour l’adapter à votre goût ainsi que toute la peinture des murs et autres. Vous ne devez pas oublier tous les travaux indissociables à la présence de plomb et d’asbeste. Pour ce qui est d’obtenir le PTZ ou prêt à taux zéro, il est mis en condition par le biais de la réalisation des travaux dont le montant indique au minimum 25% de la valeur totale du bien.

 

Related Articles

Investissement d’entreprise : pourquoi et comment investir à Toulouse ?

Tamby

Tout ce qu’il faut savoir sur l’investissement immobilier de Biarritz

Tamby

Immobilier : est-il possible de vendre son bien sans commission ?

Claude