Image default
Vie pratique

Violation de domicile : comment réagir ?

Violation de domicile : comment réagir ?
Notez cet article

Il est important de comprendre que les intrusions à domicile commencent souvent par quelque chose d’inoffensif : un coup à la porte.

On frappe à la porte – Et maintenant ?

Si un criminel veut voler quelque chose, il frappe souvent à la porte en premier. Quand il n’entend pas de réponse, il pense que la voie est libre. « Bam ! Tout d’un coup, il entre ou il enfonce la porte. »

Si vous n’attendez personne et que quelqu’un frappe à la porte, ne l’ignorez pas !

– Même si vous êtes seul à domicile, faites croire que vous êtes avec du monde. Un simple « Hey quelqu’un pourrait vérifier la porte ? » ou « Laissez moi une seconde, je vais chercher mon mari » devrait faire l’affaire.

– Si vous le pouvez, attirez l’attention sur votre maison. Déclenchez l’alarme de votre maison, de votre voiture ou allumez toutes les lumières. Cela dissuadera les criminels, car la plupart d’entre eux ne veulent pas être vus.

– Si vous pouvez le faire sans être vu, essayez d’observer l’étranger afin d’obtenir une description, peut-être par une fenêtre du deuxième étage ou par une caméra de sécurité.

– Si vous ne pouvez toujours pas identifier le visiteur, appelez la police et expliquez la situation.

Si l’intrus est entré chez vous, à votre domicile

La situation s’aggrave si le visiteur a déjà réussi à entrer dans la maison. Cette seule pensée est alarmante, mais vous pouvez vous préparer en vous plongeant dans ce scénario. L’esprit prépare le corps…

– Votre première action devrait être de sortir de la maison immédiatement. S’il y a une porte d’entrée, une porte de derrière ou une fenêtre, éloignez-vous le plus possible. Une fois que vous êtes en lieu sûr, appelez le 17. Dans les situations graves, vous devrez peut-être envisager de vous échapper, même si cela signifie que vous risquez de vous blesser. Une blessure n’est rien par rapport à votre vie.

– S’il n’est pas question de s’échapper, il est possible de se barricader. Gardez à l’esprit que de nombreuses portes intérieures ne sont pas particulièrement robustes, et que les meilleurs endroits pour se cacher sont des zones de la maison avec des portes lourdes et verrouillées où vous ne serez pas détecté.

– Que vous soyez barricadé ou non, essayez de vous armer. Une batte de base-ball, une poêle, un couteau, ce n’est pas forcément une arme de défense habituelle. Mais si vous rencontrez l’intrus, faites de votre mieux pour vous défendre. Prévoyez de frapper les points faibles comme le visage, le cou et les yeux.

– Une fois que vous avez épuisé toutes les possibilités de fuite ou de dissimulation, appelez la police. Quoi qu’il en soit, une réponse du 17 va prendre un certain temps. Vous devez vous protéger autant que possible avant d’appeler la police.

Si vous le pouvez, essayez d’observer les détails concernant l’intrus afin de pouvoir en fournir une description aux autorités par la suite. Des détails tels que les vêtements, le sexe, l’âge, la race, la direction de départ ou d’arrivée, la description de la voiture et le numéro de la plaque d’immatriculation sont tous potentiellement utiles.

Apprendre aux enfants à réagir face aux étrangers et aux intrus

Lorsqu’on frappe à la porte, certains enfants ont envie d’aller voir qui c’est. Apprenez-leur à refréner cette envie afin qu’ils ne laissent pas entrer accidentellement un étranger. Les enfants ne doivent jamais déverrouiller ou ouvrir la porte à qui que ce soit, surtout s’ils sont seuls à la maison ou sans surveillance. Allumer les lumières, donner l’alarme et ne pas se laisser voir sont de bonnes mesures qu’ils peuvent prendre à la place.

Related Articles

Caractéristiques d’une EURL, que faut il savoir ?

administrateur

Les clés pour bien décorer sa cuisine

Tamby

Quelques conseils pour monter son business

Tamby