Image default
Equipements

A quoi sert une scie à ruban pour découper le métal

A quoi sert une scie à ruban pour découper le métal
Notez cet article

La scie à ruban reste l’outil numéro un des bricoleurs. Les amateurs s’abstiennent le plus souvent, mais les professionnels ne peuvent pas s’en passer. Surtout, lors des travaux d’appoint. En fait, on obtient une précision avec la moindre des efforts en faisant recours à cet appareil. Et ce, qu’importe le matériau : bois, métaux ou acier.

Tout savoir sur les scies à ruban pour métal

On a souvent tendance à confondre une scie à ruban métal et une scie à ruban classique. Qui plus est, cet engin n’est connu par le grand public que très récemment. En fait, elle avoisine plus les tronçonneuses à métaux et une meuleuse ou une tronçonneuse à disque ou à fraise. Bref, des outils à travailler les métaux ou l’acier. Elle permet de couper des matériaux en métal comme des tubes avec une grande précision. Cet outil présente de nombreuses parties importantes. À savoir, le moteur, l’archet, l’angle de coupe, la table de coupe et la lame de scie à ruban métal. Bien évidemment, le moteur permet d’alimenter l’engin. Sa puissance dépend de l’usage (domestique ou professionnel). L’archet assure la fixation de la lame. Quant à l’angle de coupe, cela donne la possibilité d’obtenir le maximum de précision autant que possible. Pour la table, elle supporte l’objet et la lame est destinée pour exécuter la découpe.

Les avantages des scies à ruban

Une scie à ruban métal présente de nombreux atouts que les adeptes du bricolage ne vont pas s’en priver. Premièrement, son utilisation s’avère plus simple et rapide. En fait, sa mise en état de marche ne requiert pas beaucoup de temps. Et les réglages nécessaires avant chaque usage sont réduits. Il suffit de vérifier l’état de tous les éléments puis de régler la tension de la lame. Et la coupe peut commencer. Ensuite, la production d’étincelles, notamment dangereuses, est bannie. Cela se révèle très fréquent lors du travail des métaux ou acier, mais maintenant on s’en passe. Elle présente également une efficacité notable durant la découpe de ces types de matériaux. Et à l’opposé des autres scies, elle ne requiert pas nécessairement de nettoyage. En effet, elle est équipée de petites brosses pour s’autonettoyer. Enfin, on classe aussi parmi ses atouts, le fait de pouvoir modifier l’inclinaison. Ainsi, on garde la position la plus confortable qu’importe la taille de l’objet et la coupe voulue (droite ou oblique).

Les précautions d’emploi

Comme tout appareil que ce soit pour bricoler ou d’autres travaux. Les précautions d’emploi s’avèrent indispensables. Certaines sont uniquement nécessaires lors de la mise en marche, d’autres avant chaque utilisation de la machine. Quoi qu’il en soit, on doit les suivre en lettre et en vigueur. D’abord, les réglages à entreprendre pour la mise en service. Pour cela, on installe la scie sur un support stable et rigide. Il faut tenir compte des caractéristiques des pièces à couper (taille, longueur, poids). Parfois, on trouve des modèles avec piétement, et d’autres sans. Puis, on vérifie la tension de la lame et sa proximité avec les galets de guidage. Enfin, on s’assure que le plan de défilement du ruban reste bien vertical. Pour les mises au point d’avant chaque utilisation, le réglage de la vitesse demeure obligatoire. Cela dépend de la nature du matériau. Par exemple, pour les pièces moyennes en acier, on choisit une vitesse intermédiaire (environ 30 m/min). Ensuite, l’angle de coupe s’avère aussi de rigueur.

Related Articles

Les EPI indispensables pour les travaux en batiments

Tamby

3 critères pour identifier un poêle à bois performant

administrateur

Quel est le prix pour construire un escalier moderne ?

Tamby