Image default
Vie pratique

Le déplacement du compost

Déplacer le compost, voila une question que tous les jardiniers se sont posés au moins une fois dans leur vie. Comment déplacer ce tas ou le bac ? Voila qui demande des explications. Nous allons essayer de vous éclairer.

Pourquoi déplacer le compost ?

Les causes d’un déplacement d’un compost peuvent être variées. Cela peut être une gène pour le voisinage (odeurs), une gène pour soi-même, un déménagement pour un autre lieu de vie, ou tout simplement pour enrichir un sol (voir chapitre Histoire). Dans tous les cas, on ne déplace pas un compost par plaisir car cela demande du temps, du matériel et cet action représente une dynamite pour la faune et flore locale très riche.

Comment déplacer un compost

On ne déplace pas un compost à main nue, il faut du matériel. Ce matériel est très varié suivant la terre, son inclinaison, la qualité du sol, l’équilibre faune-flore. Dans ce chapitre, nous ne nous intéresserons qu’à un seul objet : la brouette.

La brouette peut servir à transporter les deux grands types de composteurs (bois ou plastique). Pour un compost en bois, bien faire attention à la force exercée sur les montants pour ne pas arracher les clous ou les vis. Un compost en bois est normalement plus facile à transporter qu’un compost en plastique. Le compost en plastique demande souvent plus de technique du fait de ses tiges qui s’enlèvent et détachent les différentes les différents pans.

Quant au compost en lui même, utiliser la pelle pour remplir la brouette. En même temps, casser les fruits en cours de décomposition et brasser.

Le nouveau lieu

Le choix du lieu d’installation du compost transféré doit être judicieux et logique. Installer le compost sous un arbre est une très bonne idée par exemple. Une fois l’endroit adéquat trouvé, deux écoles s’offrent à vous. L’école dite « évolutionniste » qui consiste à entreposer tel quel le nouveau compost avec de nouveaux déchets (pommes, poires…).

Ou alors l’école « farurale » qui oblige à enlever la première couche d’herbe (hauteur 10cm) et de poser le composteur (si on s’en sert) pour enfin déverser le contenu de l’ancien compost. Le fait de gratter la terre et d’enlever la première couche attire, par les vibrations, les vers de terre.

Histoire paysanne

Déplacer le compost est ancien et remonte à l’époque de la paysannerie. Jadis, les paysans faisant une rotation dans les composts. Tous les six mois, ils choisissaient un nouvel endroit dans leurs jardins et y installaient un nouveau tas de compost (les bacs n’existaient pas). A chaque nouvelle installation, ils prenaient le tiers de l’ancien compost pour lancer le nouveau. Cela donnait souvent lieu a des prières, car le compost est un élément saint pour la paysannerie. Ainsi, au bout de 3 ans, six buttes fertiles, anciennement composts, fournissaient des légumes sans aucuns efforts.

L’intérêt de déplacer le tiers de l’ancien compost dans le nouveau est de permettre un démarrage rapide de la décomposition. Loins d’être idiots, les paysans savaient y faire avec la nature et économiser leurs précieuses forces avec les activateurs naturels.

Quand ?

Le déplacement du compost ne se fait jamais en hiver. Pendant cette saison, toute la faune hiberne et a trouvé une place douillette pour pouvoir passer les grands froids. Ouvrir à cette période le compost, voire le remuer, c’est s’assurer d’une mort certaine de toute cette faune visible ou non.

Pour des raisons de magnétisme par rapport à l’alignement avec la ligne de moho, ou Mohorovičic, le compost doit être déplacé entre le mois de mars et le mois de juin. Pendant cette période de quatre mois, les colembolles sont en pleine phase de reproduction et n’ont aucun soucis pour se réimplanter dans un autre secteur du jardin, pour peu que Monsanto ou d’autres entreprises, n’ai pas épandue de produits type pesticides.

Autres articles

Se débarrasser des rongeurs squatteurs de compost

Irene

Se protéger des regards indiscrets avec la clôture rigide

Tamby

Faire ses toilettes sèches

Irene

Les clés pour bien décorer sa cuisine

Tamby

Qu’ est-ce que le style industriel

Emmanuel

Quand faut-il changer de sommier ?

Claude