Image default
Crédit

Les éléments à savoir sur la souscription à un prêt travaux

Les éléments à savoir sur la souscription à un prêt travaux
Notez cet article

Pouvant être la méthode de financement idéale pour les propriétaires ou locataires désirant effectuer des ouvrages au sein de leurs logements, le prêt travaux attise aujourd’hui la curiosité de nombreux individus. Afin de pouvoir bénéficier de ce type de crédit, il est important de connaître les informations essentielles le concernant et le procédé de souscription. Ce guide s’adresse ainsi à tous ceux qui veulent contracter un prêt travaux, mais n’ont aucune idée de la procédure à entreprendre.

Où faire la demande de prêt travaux

Afin de bénéficier d’un prêt travaux, il est tout à fait possible de réaliser sa demande auprès de différentes firmes de prêts dont les établissements bancaires, les banques sur internet, les courtiers et les agences de prêts. Comme chaque organisme financier détient de ses offres qui lui différencie des autres enseignes, les emprunteurs peuvent effectuer un comparatif gratuit de prêts travaux afin d’avoir une vue d’ensemble sur la meilleure proposition aux conditions plus avantageuses sur le marché.

Le profil éligible

Contrairement aux idées reçues, les locataires de logement et les propriétaires qui souhaitent effectuer des travaux au sein de leur résidence secondaire peuvent avoir recours au prêt travaux. Toutefois pour les locataires, il devra présenter une preuve que le bailleur lui a donné la permission d’effectuer des travaux au sein de son bien. La lettre devra définir les différentes réparations, rénovations ou aménagements que le locataire devra entamer. Les copropriétaires peuvent également entamer une procédure de demande de prêt travaux pour réaliser les manœuvres à entreprendre sur les parties communes d’une copropriété.

Pour tous les demandeurs, il est important de disposer d’une situation financière stable. Les conditions requises par n’importe quel type d’organisme financier sont souvent :

  • Le revenu mensuel : pour être garanti que vous pourriez réaliser les remboursements mensuels demandés, votre revenu mensuel sera vérifié. Si vous n’êtes pas salarié ou êtes en recherche d’emploi, des pièces justificatives supplémentaires seront demandées pour évaluer votre capacité de remboursement sur le long terme.
  • La situation personnelle : il est important que le prêteur analyse vos revenus en faisant un calcul concernant votre reste à vivre. Si vous n’avez pas la capacité de vivre dignement jusqu’à la fin de mois en réalisant vos remboursements, celui-ci sera sûrement refusé. De plus, votre taux d’endettement sera également analysé.

La législation applicable au crédit travaux

Faisant partie des crédits destinés à la consommation, le prêt travaux jouit des mêmes règlements régissant cette catégorie de financement. Les principes sont similaires en tout point, que ce soit sur les limites ou les plafonds des fonds octroyés.

La loi stipule que tous les points d’un contrat devront être présentés, et ce en toute transparence au demandeur. Le document officiel d’information devra donc contenir : le montant du fond octroyé, le taux d’intérêt, les mensualités à régler, la durée de remboursement, les modalités liées aux règlements anticipés, les clauses de suspensions, etc. L’emprunteur détient de 14 jours suivants la signature du contrat pour se rétracter si un point ne correspond pas à ses attentes.

Related Articles

Quel prestataire choisir pour le recouvrement de créances ?

administrateur

Rachats de prêt personnel et de prêt revolving: les différences

Tamby

Construction ou achat d’une maison : 4 aides financières à considérer

Tamby