Image default
Construction

Travaux en zone résidentielle : mettre en place un périmètre de sécurité

Travaux en zone résidentielle : mettre en place un périmètre de sécurité
Notez cet article

Pour la plupart des sites, le périmètre est une zone géographique à l’intérieur de laquelle les travaux seront réalisés. La détermination de ce périmètre est un aspect important de la gestion du risque public. Parfois, les travaux de construction peuvent créer des risques en dehors du périmètre mis en place (par exemple, le déchargement de matériaux d’un camion de livraison en dehors du périmètre).

Trois questions doivent être prises en compte :

– la planification de la forme que prendra le périmètre,

– sa mise en place,

– son maintien durant les travaux.

Évaluation des risques

L’évaluation des risques permet de décider l’endroit où le périmètre devra être placé. Les facteurs à prendre en compte pour l’envisager incluront :

– la nature et le type des travaux,

– le nombre de résidents impactés,

– les personnes qui devront se rendre sur la zone de travaux,

– les travaux peuvent attirer les enfants,

– les caractéristiques du site.

Planification des livraisons de matériel

ors de la planification de la livraison de matériel, différentes précautions peuvent être prises pour assurer la protection des personnes se trouvant à l’intérieur et à l’extérieur du périmètre de sécurité :

– éliminer le demi-tour dans la rue ou sur le site en prévoyant des systèmes à sens unique et des zones de virage à l’intérieur du site lorsque cela est possible. Installer par exemple des barrières Vauban pour indiquer la route à suivre.

– mettre en place de zones de chargement spécifiques pour une circulation plus sûre des marchandises vers la zone de travaux.

– planifier les livraisons pour s’assurer qu’elles ne coïncident pas avec une circulation piétonne intense, comme lors de la dépose des enfants à l’école.

Toutefois, pour les activités à haut risque, comme l’utilisation de grues ou de chariots élévateurs pour décharger, il peut être nécessaire d’étendre temporairement le périmètre du site existant. D’autres itinéraires pour les piétons peuvent être nécessaires et possiblement une autorisation de la mairie.

Détermination du périmètre de sécurité

Sur de nombreux sites, l’emplacement du périmètre de sécurité sera évident. La zone de travaux et ses caractéristiques influenceront la position du périmètre de sécurité. Pour le mettre en place, il sera possible d’envisager d’utiliser des éléments permanents déjà existants comme des murs, des clôtures ou d’autres structures à condition qu’elles soient structurellement solides.

L’emplacement des bureaux des superviseurs des travaux devra être pris en compte dans l’élaboration du périmètre de sécurité. Ils doivent être situés près de l’entrée principale du site. Ce positionnement permet de surveiller les personnes qui arrivent et d’éviter qu’elles aient à traverser le site inutilement. Les voies d’entrée et d’accès au bureau du site doivent être clairement balisées. Cela est particulièrement important lorsqu’il y a de multiples entrées ou que le site est partagé ou lorsque le bureau est situé à l’extérieur du périmètre. Les contraintes d’espace affecteront les activités telles que les livraisons et les déchargements sur le site. Elles peuvent avoir une incidence sur les types d’installations et les techniques de construction qui peuvent être utilisées.

Lors de la planification du projet, certaines questions locales telles que les sentiers publics ou les droits de passage qui peuvent traverser le périmètre peuvent être identifiés. Il sera nécessaire d’envisager leur fermeture ou leur contournement avec la mairie.

Related Articles

Quels sont les avantages des constructions en bois ?

administrateur

La construction en bois : tout ce qu’il faut savoir

Odile

Les étapes de construction de piscines

Claude